Exemple de menu ou petit déjeuner pour le côlon irritable

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Les personnes atteintes du syndrome du côlon irritable ont parfois des difficultés avec la nourriture tant elles ont conscience que leurs souffrances proviennent de ce qu’elles ingèrent au moment des repas.

Totalement perdues, certaines personnes se mettent même à manger de moins en moins. Voyons dès à présent quelques conseils pour le petit déjeuner, et ce qu’il est recommandé de consommer pour diminuer les douleurs intestinales.

Exemple de menu ou petit déjeuner pour le côlon irritable

Faut-il se passer d’un petit déjeuner ?

Si les nutritionnistes disent que le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée, il semble que pour les personnes atteintes du syndrome du côlon irritable, ce soit différent. Ainsi, si vous n’avez pas faim, il n’est pas indispensable de manger le matin.

Votre corps vous indique qu’il n’a tout simplement pas besoin de calories pour fonctionner et dès lors vous pouvez suivre ses recommandations. Toutefois, nous vous mettons en garde. Sans un minimum d’apports énergétiques dans la matinée, vous risquez d’avoir très faim sur les coups de dix ou onze heures.

Là est tout le problème car si votre estomac crie famine un peu plus tard, vous risquez de manger n’importe quoi ou en trop grande quantité… Ce qui va inévitablement engendrer des douleurs par la suite.

En effet, les personnes atteintes du syndrome du côlon irritable doivent suivre un régime alimentaire stricte afin de diminuer durablement leurs douleurs, et de ne surtout pas entretenir l’inflammation.

Exemple de menu adapté au côlon irritable

Par conséquent, il est recommandé de manger un petit quelque chose pour ne pas se jeter sur la nourriture par la suite. Pour cela, vous pouvez suivre les recommandations du régime FODMAP et ainsi vous diriger vers une boisson pour vous hydrater.

Privilégiez une tisane, car le café ou le thé irritent les intestins. Par la suite, vous pouvez manger du pain. Idéalement, ne mangez pas de pain à base de blé, privilégiez d’autres céréales. Ou alors consommez du pain sans gluten.

Vous pouvez ajouter dessus du beurre et de la compote de fraise. Cela vous permettra de réduire la quantité de sucre, par rapport à la confiture classique, qui elle est trop riche en glucides. Durant votre petit déjeuner, vous pouvez aussi introduire dans votre alimentation un fruit.

À savoir que le régime FODMAP incite les malades à consommer des fruits et légumes, mais pas n’importe lesquels. Ici, vous pouvez par exemple manger un kiwi qui est bon pour le transit intestinal. Enfin, vous pouvez introduire dans votre alimentation un yaourt.

Toutefois, veillez à ce qu’il soit sans lactose. Il existe des yaourts à base de soja, très bons pour la santé. Si vous n’en trouvez pas, ou que vous n’aimez pas ça, il est aussi possible de se diriger vers les produits laitiers à base de lait de brebis.

Ces derniers sont meilleurs pour les intestins que les produits à base de lait de vache. De quoi manger normalement le matin, en vous prémunissant des douleurs éventuelles suites à la digestion des aliments. Des solutions existent, il n’y a plus qu’à suivre ces recommandations pour améliorer votre quotidien.


Lisez aussi:

Estomac lourd et gonflé: que faire quand on a une digestion fragile?

Flatulence excessive et constipation: comment s’en débarrasser ?